UNIVERSITE DE BANGUI, "Vers l'excellence académique au cœur de l’Afrique"

L’Institut de Linguistique Appliquée (ILA) est créé en 1975, et depuis 1988, l’ILA avait ses bureaux dans les locaux de l’Université de Bangui, Annexe de KOLONGO, sur le Boulevard Charles de Gaulle.
Après les mutineries qu’a connues Bangui et vivement ressenties par Kolongo, zone tenue par les mutins, tous ces locaux de l’Université de Bangui ont purement et simplement détruits de manière systématique. C’est ainsi que l’Institut se trouve depuis 1997 au rez-de-chaussée du bâtiment F de la Cité universitaire N°2.
MISSIONS ET OBJECTIFS
L’ILA est un Etablissement de recherche et de formation de l’Université de Bangui.
Ses objectifs sont :

  • assurer des recherches fondamentales et appliquées en vue de la promotion et de la sauvegarde des langues et des traditions orales ;
  • assurer la mise en œuvre de la politique linguistique nationale ;
  • contribuer à la formation initiale et continue dans le domaine de sa spécialité.

Le Conseil de l’Institut se réunit deux fois par an sur convocation du Directeur de l’ILA. Il a pour but de préparer les séances du Conseil d’Université et peut aussi être saisi entre deux sessions du Conseil pour tout problème relatif au bon fonctionnement de l’Etablissement.

L’ILA, sur demande des intéressés, peut faire des travaux de traduction ou de retranscription.
Il peut aussi dispenser des cours de sängö à des individus ou à des groupes particuliers.

Organisation administrative et scientifique
  1. LA DIRECTION
  2. L’ILA est dirigé par un Directeur qui a rang et prérogative de Doyen de Faculté.

  3. LA DIRECTION DES ETUDES
  4. Le Directeur des Etudes qui a rang et prérogative de Vice-Doyen de Faculté assiste le Directeur de l’Institut.

  5. LES DEPARTEMENTS
  6. L’ILA compte trois (3) Départements :

Les départements

  1. Le Département des Langues, Traditions et Sociétés
  2. Le DTLS entreprend plusieurs programmes de recherche dont les principaux sont :
    a) La description systématique des langues nationales. Ce premier volet a pour objectif la description scientifique du sängö tant au niveau phonologique que morphologique. Il doit également aboutir à l’élaboration d’une grammaire adaptée à l’enseignement.

    Le second volet, l’esquisse linguistique, est un bref aperçu phonologique ou grammatical de toutes les langues parlées en Centrafrique.
    b) Le programme Traditions et Sociétés est la collecte et l’étude des textes oraux : contes, légendes, récits, mythes et proverbes.

  3. Le Département de Terminologie et Traduction
  4. Le DTT s’attèle à :

    • rendre le sängö apte à assumer sa fonction de langue officielle par le développement de la terminologie appropriée ;
    • mettre à la disposition du public des ouvrages lexicographiques et terminologiques de référence ;
    • veiller à l’application de l’orthographe officielle du sängö.

    Les travaux s’articulent autour de trois programmes :
    a) La recherche terminologique (constitution d’une banque terminologique bilingue) et la conception des lexiques spécialisés ;
    b) la traduction des textes ;
    c) la retranscription.

  5. Le Département de Didactique des Langues et Alphabétisation.

Le DDLA a pour objectifs principaux :

  • la facilitation, l’organisation et la gestion de la formation de l’ensemble du personnel de recherche de l’ILA à travers des séminaires nationaux et internationaux ;
  • la formation linguistique et pédagogique des groupes cibles et à la demande de ceux-ci, selon le besoin linguistique ponctuel ayant trait aux attributions de l’ILA.

Le volet Didactique des langues s’intéresse à :

  • l’analyse des fautes et erreurs commises par les élèves centrafricains en français et en anglais ;
  • La révision et l’amélioration des manuels pédagogiques existants aussi bien en sängö, en français et en anglais ;
  • La promotion du sängö, langue nationale et officielle, dans la mise en œuvre du processus de son introduction dans le cursus scolaire et universitaire ;
  • L’élaboration de matériels didactiques en sängö et l’enseignement du sängö comme langue étrangère.

Le volet Alphabétisation concerne la conception des matériels didactiques et de formation d’alphabétiseurs en sängö.
Le DDLA est aussi responsable de la bibliothèque de l’ILA.

Renseignements généraux

  1. Recrutement
  2. Il se fait sur la base du profil du candidat par le Conseil d’Université entériné par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique.
    Pour cela, une formation linguistique et/ou pédagogique est essentielle.

  3. Collaboration
  4. L’ILA travaille en collaboration avec des chercheurs associés, des organisations internationales dont les objectifs généraux sont du même type, et surtout avec la Société Internationale de Linguistique (SIL), le Centre National de Recherche Scientifique (CNRS) et le RIFAL.
    L’ILA travaille aussi en étroite collaboration avec tous les partenaires impliqués dans la politique de l’Alphabétisation en République Centrafricaine, notamment la DAENF et les autres ONG concernées.

  5. Recherches
  6. Il est mis à la disposition du public intéressé aux recherches sur les langues centrafricaines, le français et l’anglais, l’humble bibliothèque de l’Institut ainsi que les travaux réalisés à ce jour. En outre, le personnel de recherche est toujours disponible et disposé à se rendre utile au maximum.