UNIVERSITE DE BANGUI, "Vers l'excellence académique au cœur de l’Afrique"

La première rentrée académique à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines a été effectuée en octobre 1972. Madame Mireille MASSUE, Française, fut la première à occuper le fauteuil de Doyen de 1972 à 1974. Elle sera remplacée par Pierre-Marie DECOUDRAS de 1974 à 1979. C’est à partir de cette année-là que les cadres centrafricains sont nommés pour gérer cette faculté.

Equipe administrative actuelle de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines
  • Doyen : Dr Mathurin SONGOSSAYE, Maître de conférences.
  • Vice Doyen : Dr Marcel OUNDA, Maître Assistant.
  • Directeur de l’Ecole doctorale : Pr Max Lambert MOSSOA
  • Secrétariat Principal : Monsieur Jérôme ZAOFI
Liste des départements
  • Chef de département d’Anthropologie : Dr Jean-Bruno NGOUFLO, Maître Assistant.
  • Chef de département de Géographie : M. Joseph Désiré NOUIDEMONA, Assistant.
  • Chef de département d’Histoire : Dr Gérard DEGANENDJI, Maître Assistant.
  • Chef de département de Langues vivantes : Dr Clément BETI, Maître Assistant.
  • Chef de département de Lettres modernes : Dr Pierre Stéphane DOUI, Maître Assistant.
  • Chef de département de Philosophie : M. Vincent de Paul TCHANEBA MBATA, Assistant.
  • Chef de département de Sciences de l’éducation : Dr Robert BEYOM, Maître de conférences.
  • Chef de département de Sciences sociales : M. Anicet Hyacinthe BEKPA, Assistant.
  • Chef de département de Sciences de l’information et de la communication : Dr Jean-Claude REDJEME, Maître Assistant.
  • Chef de département de Psychologie : Dr Barthélémy DOUI, Maître Assistant.
Liste des enseinants

En cours

Les laboratoires et centres de recherche
Département de Lettres modernes

Ce département connaît plusieurs appellations selon le système de coopération international qu’il a avec ses partenaires :

  • département de littératures et sciences du langage
  • département de langue et littérature françaises
  • département d’études françaises
  • département de sens et formes du langage

Faisant du langage sa raison d’être, le département de lettres modernes développe des atouts en analyse du discours, en études littéraires (théories et critiques, littératures du sud et du nord) et en étude des langues africaines. Il entend susciter des émules en création poétique qui intègre les préoccupations actuelles en recherche linguistique.
En tant qu’étude des « sens et des formes », les lettres modernes se manifestent chez les chercheurs qui rencontrent le langage de communication et d’influence, de production et de maintien des systèmes de croyance, de construction de la personnalité, etc. Ailleurs, elles triomphent chez ceux qui étudient comment manier le langage à des fins d’information, de persuasion ou de séduction. Enfin, les études de lettres modernes sont devenues indispensables aujourd’hui aux formateurs travaillant en didactique de la langue, maternelle ou étrangère.

Le but ultime de la formation en lettres modernes est d’amener l’apprenant à :

  • être capable de parler, d’écrire et de prendre des notes en un français correct ;
  • rendre vivant l’acte de parole, se sentir jugé sur sa capacité de maîtriser l’expression orale ;
  • faire preuve d’une aptitude à rédiger une correspondance officielle, à faire un exposé ordonné ou une synthèse ;
  • se découvrir des talents en création littéraire, des aptitudes à la recherche dans les domaines de sa compétence ;
  • être capable de gérer une situation de communication interpersonnelle, tant dans une administration que dans une entreprise.

A l’issue de la formation, l’intéressé peut prétendre aux débouchées suivantes :

  • Professionnel travaillant pour son propre compte, dans un cabinet d’expertise pour tout acte langagier en français ;
  • Conseil en expression écrite et orale ayant pour rôle de corriger les écarts langagiers, les incorrections, les barbarismes et les pléonasmes familiers qui fourmillent les productions de la presse écrite, radiophonique, télévisuelle et bien d’autres (affiches, textes publicitaires, inscriptions publiques diverses…) ;
  • Assistant (administratif) chargé de rédaction de discours officiels, de comptes rendus, de rapports ou tout autre écrit professionnel ;
  • Porte parole chargé de relations publiques ;
  • Enseignant, journaliste, traducteur, gestionnaire de projets de développement, etc.

Cursus et profil de formation

•Recrutement
L’entrée en première année est ouverte aux titulaires d’un baccalauréat (série lettres) ou un diplôme équivalent. Une Commission reçoit les dossiers de candidature, procède à leur validation en vérifiant l’authenticité des pièces, puis publie la liste des candidats autorisés à s’inscrire. Pour les niveaux Master (bac+4 et bac+5), les candidats subissent un test composé de trois épreuves : l’épreuve de spécialité (linguistique ou littérature, coefficient 2), la dissertation (coef.1) et le dialogue (coef.2).

•Parcours
La formation en lettres modernes se déroule sur six semestres (soit 180 crédits minimum à valider) pour obtenir la licence. Le Master se décline en 4 semestres : deux stages (dans une entreprise, une ONG, un Service administratif, un Centre de recherche, etc.) sont prévus à l’issue desquels l’étudiant rédige un rapport de stage de 80 pages (pour les professionnels) ou un mémoire de recherche. Le doctorat est régi quant à lui par des textes rigoureux qui obligent le doctorant à finir sa thèse en 3 ans maximum.

Modalités d’examen : Contrôle continu.

Département de géographie

Intitulé du département : Département de Géographie
Première rentrée académique : Octobre 1982 (à l’origine, il formait un seul département avec Histoire)
Nom du responsable : M. Joseph Désiré NOUIDEMONA, Assistant.
Effectif des ressources humaines (2016-2017) :
Professeur : 3 permanents, 2 vacataires.
Maître de conférences : 8 permanents, 2 détachés, 2 vacataires
Maître Assistant : 10 permanents, 2 détachés, 1 vacataire
Assistant : 12 permanents, 1 détaché, 6 vacataires

Effectif des apprenants (année académique 2016-2017) :
Licence 1 : 88 garçons, 14 filles
Licence 2 : 41 garçons, 13 filles
Licence 3 : 56 garçons, 25 filles
Master 1 : 48 garçons, 9 filles
Master 2 : 33 garçons, 8 filles
Doctorant : 6 garçons, 2 filles

Les atouts du département :
Etudes environnementales ; climatologie ; cartographie ; SIG ; Géomatique.
Quelques débouchés :
Urbanisme, Environnement, cartographie numérique, SIG, tourisme, météorologie…

Département de Sciences sociale

Intitulé du département : Département de Sciences sociales (ou Sociologie)
Première rentrée académique : Octobre 2008 (à l’origine, il formait un seul département avec Philosophie)
Nom du responsable : M. Anicet Hyacinthe BEKPA, Assistant.
Effectif des ressources humaines (2016-2017) :
Maître de conférences : 1 permanents, 2 détachés, 1 vacataire
Maître Assistant : 1 permanent, 1 détaché, 8 vacataires
Assistant : 2 permanents, 1 détaché, 6 vacataires

Effectif des apprenants (année académique 2016-2017) :
Licence 1 : 114 garçons, 200 filles (taux de réussite 45%)
Licence 2 : 100 garçons, 98 filles (taux de réussite 56%)
Licence 3 : 53 garçons, 48 filles (taux de réussite 25%)
Master 1 : 50 garçons, 32 filles (taux de réussite 20%)
Master 2 : 16 garçons, 7 filles (taux de réussite 15%)
Doctorant : 1 garçon, 0 filles

Les atouts du département :
Etudes des problématiques sociologiques, politiques, sociétales et humaines.
Quelques débouchés :
Développement rural et urbain, sociologie des initiatives locales, sociologie politique ; formateur en ressources humaines, Consultant ou administrateur des affaires sociales…

Département de Langues vivantes, anciennement connu sous le nom de « Lettres anglaises »

Intitulé du département : Département de Langues vivantes, anciennement connu sous le nom de « Lettres anglaises »
Première rentrée académique : Octobre 1972.
Nom du responsable : Dr Clément BETI, Maître Assistant.
Effectif des ressources humaines (2016-2017) :
Professeur : 1.
Maître de conférences : 1 permanent, 2 détachés, 1 vacataire
Maître Assistant : 2 permanents, 8 vacataires
Assistant : 8 permanents, 1 détaché, 7 vacataires

Effectif des apprenants (année académique 2016-2017) :
Licence 1 : 100 garçons, 15 filles (taux de réussite 30%)
Licence 2 : 30 garçons, 5 filles (taux de réussite 85%)
Licence 3 : 25 garçons, 4 filles (taux de réussite 90%)
Master 1 : 10 garçons, 0 fille (taux de réussite 100%)
Master 2 : 8 garçons, 0 filles (taux de réussite 100%)
Doctorant : 1 garçon, 0 filles (taux de réussite 100%)

Les atouts du département :
Etudes des civilisations, langues et littératures des pays ayant en partage l’anglais comme outil de communication : britanniques, américaines, africaines et autres langues internationales.
Quelques débouchés :
Enseignement, journalisme, diplomatie, traduction, relations internationales, interprétariat…